plafond repeint en blanc
Brico & Entretien, Déco Intérieure

Comment s’y prendre pour peindre un plafond en limitant les tâches et gouttes ?

En matière de décoration, la peinture paraît incontournable si l’on a pour objectif de redonner un coup de neuf à une pièce.

Compte tenu de sa position, le plafond constitue la surface la plus délicate à atteindre.

La réussite de cet exercice vous demandera de la préparation et une bonne dose de technicité.

Un travail préalable de préparation

Réaliser des travaux de peinture appelle à manipuler une matière connue pour être salissante.

Pour limiter l’étendue des tâches, je vous recommande quelques apprêts qui vont certes vous prendre du temps, mais vous éviteront d’altérer le décor.

En premier lieu, procurez-vous une toile de protection pour couvrir le carrelage du sol et éventuellement les mobiliers. Vous aurez aussi besoin d’une bande de masquage pour revêtir les autres parties de la pièce non concernées, en particulier les murs.

En outre, pour faciliter l’adhérence de la peinture et éviter que des gouttelettes ne s’en détachent, le plafond doit subir un traitement en deux étapes.

Pour commencer, effectuez un nettoyage avec un liquide détergent puis rincez. Finalisez ensuite les préparatifs en ponçant la surface du plafond. Utilisez à cet effet un accessoire de ponçage en fibre de verre, plus adapté pour la circonstance.

Un choix adapté d’équipements de peinture

Traditionnellement, le rouleau est l’accessoire classique utilisé pour des travaux de peinture.

Dans le cas spécifique du plafond, les industriels du bâtiment ont prévu une gamme de matériels appropriés que vous pourrez trouver dans les boutiques spécialisées.

Votre liste d’achat devra comporter une perche télescopique, une brosse professionnelle, un escabeau ainsi qu’un crochet pour le bac.

Si l’escabeau se révèle une acquisition trop onéreuse, sollicitez dans votre voisinage le prêt d’un échafaudage. Une grille d’essorage pour le bac de peinture sera aussi nécessaire.

Enfin, pour éviter d’être vous-même tâché, prévoyez d’acheter une combinaison adaptée.

L’étape de peinture proprement dite

En tant que spécialiste de design intérieur, l’une des choses que je vous conseille ici est de fermer portes et fenêtres avant de commencer la peinture.

En effet, en empêchant l’air de pénétrer dans le local, vous ralentissez le séchage. Ceci vous permet, aux termes du travail, de nettoyer sans peine les gouttes et autres tâches avant qu’elles n’aient durci.

Sans pour autant être un professionnel, il apparaît indispensable de faire preuve de technicité et de finesse pour réussir votre ouvrage décoratif.

La première phase consiste à passer la peinture dans les angles du plafond, puis sur les bords. Utilisez pour ce faire la brosse professionnelle encore appelée brosse à rechampir.

À ce niveau, n’appliquez la brosse qu’après l’avoir essorée pour éviter que la peinture ne dégouline. Répétez cette précaution lors de l’utilisation du rouleau. Progressez à partir des surfaces exposées à la lumière.

En outre, pensez toujours à passer celui-ci dans un sens aller et retour. Vous étalez ainsi correctement la peinture et le rendu esthétique est de meilleure qualité.

Vous pourriez également aimer...